Floating Garden

Motoi Yamamoto, Floating Garden, 2013, sel, œuvre éphémère réalisée pour l'exposition personnelle « Floating garden », de février à avril 2013, au Setouchi City Museum of Art à Okayama
(Crédit image : Motoi Yamamoto)

Salt installation

Dans de grandes étendues de sel, des dessins méditatifs prennent naissance. L’infiniment petit devient infiniment grand. Le sel devient univers.
L'artiste Motoi Yamamoto réalise, depuis 1994, de gigantesques dessins à même le sol. Lentement il crée des paysages magiques suivant un protocole bien précis. Tel un moine tibétain assis par terre, silencieux, minutieux et plongé dans une concentration extrême, l’artiste donne naissance à des montagnes, des rivières...
Le choix du sel n'est pas anodin. Il est au Japon le symbole de source de vie et élément purificateur. Chacune de ses œuvres est éphémère. Le public observe l'oeuvre performative dans un silence religieux, métaphysique. Ce sont les espaces, les lieux dans lesquels il est invité qui contraignent et engagent la forme finale de chacune de ses créations.
L'artiste invite le spectateur à imaginer au-delà des limites de l’œuvre dans toutes les directions. Il renvoie au mystère et à l’introspection.

Motoi Yamamoto, est né en 1966 à Onomichi, il vit et travaille à Tokyo. Sa performance s’inscrit dans un projet commun entre A Corridor of Art through the Mountain and seas et Crossroads.

Le site de Motoi Yamamoto:
http://www.motoi.biz/english/e_top/e_top.html

Crédit image icône : Pixabay, https://pixabay.com/fr/tibet-mandala-n%C3%A9pal-moine-625177/, consulté le 14 août 2018

SELRITUEL