Tanks

Adam Jeppesen, Tanks, 2017, Martin Asbæk Gallery, Copenhage
(Crédit image: Martin Asbæk Gallery)

Adam Jeppesen est né à Kalundborg au Danemark, en 1978. Il vit et travaille à Copenhague ainsi qu'à Buenos Aires.

Son esthétique renvoie à la nostalgie, au souvenir, à la projection et au rêve. Jeppesen emploie des techniques expérimentales liées à l’effacement et à l’éphémère. Il questionne l’impression, le résultat final, la conclusion attendue de l’acte photographique.

Son travail est basé sur l'observation de son environnement, ses changements et son état mouvant. Il le compare à l'univers qui est en mouvement constant, dans lequel rien n'est fini, défini ou complet. Il suggère le franchissement des limites, celles entre l'espace, l'objet et l'observateur, en jouant avec la lumière et les ombres. Son travail photographique devient sculpture, passant du plan vers le volume.

Dans un grand réservoir de verre remplis de liquide, un tissu est suspendu par de fines ficelles. Il semble flotter librement dans ce petit espace rectangulaire, telle une méduse dans l'océan.
Sa série Tanks évoque les bocaux des cabinets de curiosités. Comme une nouvelle forme de vie artificielle, ces organismes tissulaires difformes et géométriques évoluent dans des aquariums majestueux. Le matériaux usuel devient élément organique et suscite un imaginaire aquatique surprenant.

Le site d'Adam Jeppesen:
http://www.adamjeppesen.com/

Crédit image icône : Emma Thiel

SOUPLESSE